La race du Ragdoll

La race du Ragdoll

 ____________

 

Histoire et caractère 

La race est relativement récente, la première éleveuse connue fut Ann Baker, californienne, qui débuta dans les années 1960 avec une chatte nommée Joséphine. Elle a sélectionné des chats avec des personnalités douces, calmes , de grande taille, aux grands yeux bleus et de beaux manteaux longs caractérisés par  une robe «point» (comme chez les siamois). Le résultat fut un chat qu’elle appela le Ragdoll (littéralement « poupée de chiffon » en anglais) pour sa propension à rester détendu et heureux dans les bras ! Plus tard, des Persans, Birmans et Burmese ont aidé au développement de la race.

Les premiers Ragdolls auraient ainsi été enregistrés en 1993 et la race fut pleinement reconnue en 2000.

Plus qu’un animal de compagnie, le Ragdoll est un vrai compagnon de vie pour son maître et un membre de la famille à part entière. Son trait de caractère dominant est probablement sa douceur.

Les Ragdolls font partie de la famille des grands chats, volumineux mais élégants. On les qualifie communément de « doux géants » parce qu’en dépit de leur gabarit imposant et gracieux, ils sont dociles. Ils n’atteignent leur plein développement qu’à l’âge de 3 à 4 ans.

Ils sont à la fois drôles et tendres, vous tombez amoureux avant même de vous demander qui est le maître et qui est devenu esclave… Ce sont également des chats qui s’adaptent remarquablement bien à votre style de vie et la remplissent très vite de « la magie Ragdoll » !

Apparence et standard

L’image du chat Ragdoll est celle d’un grand corps musclé (surtout chez les mâles), de grands yeux bleus, avec une tête et un corps costauds mais élégants. Leur pelage est constitué de deux longueurs, un court et l’autre moyen/long. Les deux couches sont douces et soyeuses au toucher, similaires à celle de la fourrure de lapin.

Ce sont des chats dits « ramollo », ce que le nom Ragdoll suggère (littéralement « poupée de chiffon »), et ils ont tendance à s’allonger en s’étirant parterre lorsque vous les ramassez.

La fourrure du Ragdoll ne s’emmêle pas donc elle nécessite peu d’entretien et c’est une race généralement très saine, sans grands problèmes de santé connus.

Les Ragdolls naissent blancs, ils n’obtiennent toute la variante de leurs couleurs que vers l’âge de 2 ans. L’âge de la maturité étant dans les alentours des 3 ans.

Le poids moyen des mâles adultes est de 7 à 12 kilos et leur construction est large et musclée.
Le poids moyen des femelles adultes est de 5,5 à 8 kilos et elles sont plus minces et petites que les mâles.

Les robes courantes du Ragdoll sont le Seal, Blue, Chocolat, Lilas, Roux et Crème. Elles peuvent se manifester via des patrons comme le Tortie, le Tabby. Les couleurs Chocolat et Lilas sont bien plus difficiles à obtenir dans les portées.
Il y a aussi, pour les plus récurrents :
- Le Bicolore : avec un « V » inversé de couleur blanche en masque de tête, accompagné de pattes / pieds / menton / poitrine / ventre blancs. Les points de couleur étant les oreilles et la queue.
- Le Colourpoint : les oreilles, le masque, les pieds et la queue sont plus foncés et de couleur bien définie. Pas de blanc toléré.
- Le Mitted : les pattes, les oreilles, le masque et la queue sont bien dans la couleur. Le menton, la poitrine et la bande ventrale sont blancs. Parfois, ils peuvent avoir une flamme sur la ligne du nez de différentes formes possibles.
Pour plus d’informations sur les résultats possibles des portées de nos reproducteurs, nous vous invitons à consulter le tableau créé à cet effet sur notre page Nos portées.

Le toilettage

 Le Ragdoll est une race de chat très facile à entretenir dont la fourrure fait peu de nœuds.

 Ce n’est surtout pas une raison pour le négliger et, tout comme un pelage à poil ras, le pelage mi-long du Ragdoll a besoin d’un passage à la brosse + peigne régulièrement (une fois par semaine en moyenne). Il est même judicieux de brosser de manière plus assidue au moment de la mue afin d’aider le renouvellement de sa fourrure en éliminant les poils morts.

Le brossage permet d’effectuer plusieurs actions avantageuses en une :
- éliminer les poils morts
- empêcher l’apparition de nœuds
- surveiller l’état général  de l’animal (absence de zones de démangeaisons ou de puces…)
- masser le cuir de la peau permettant une meilleure stimulation de repousse du poil
- limiter l’absorption de poils morts ingérés lors de la toilette du chat – par léchage avec sa langue râpeuse – ainsi que les risques de formation de « saucisses de poils» (trichobézoards) qui sont régurgitées dans le meilleur des cas mais peuvent tout aussi bien provoquer des occlusions intestinales.
- passer un moment privilégié avec son chat qui ne ressentira pas la séance comme une contrainte,  surtout si vous l’habituez dès son plus jeune âge et, dès lors que la régularité de vos interventions est élevée, si vous agissez sur une fourrure sans nœuds.

La coupe du bout des griffes (en arrêtant la coupe avant la partie rose) et le nettoyage des oreilles doivent faire partie de ses habitudes.

Lui apprendre également à supporter le bain et le séchage dès qu’il est petit est judicieux (dès 4 mois), soyez patients et faites-vous aider les premières fois. Utilisez un shampooing spécial et n’oubliez pas de lui couper le bout des griffes avant la séance
 Le séchage au séchoir à main, pas trop chaud et avec l’appareil le moins bruyant possible, doit être soigné (même si c’est sans doute le moment le moins apprécié de votre Ragdoll).
Vous avez aussi la possibilité de lui faire un shampooing sec en poudre de temps à autre.

Quel plaisir de caresser un poil brillant, entretenu et si doux !

Bien le nourrir : 

 consulter nos articles sur l’alimentation, sur les Fleurs de Bach sur la page de notre site de pension : 
cliquer sur pension du Bois du Roy

 

 

Les commentaires sont fermés.